Gazette Dodécadente #12 : mai 2018

La Gazette Dodécadente, quésaco ?
C’est un rendez-vous littéraire exclusif au Monde Fantasyque. Remix exotique du Sunday’s Book, librement inspiré du « C’est le 1er, je balance tout » inventé par Julia Lupiot sur son blog Allez vous faire lire, il servira de bilan d’activité pour le blog, l’actualité littéraire francophone, mais aussi pour ma vie, mes projets professionnels… Un joyeux bordel mensuel !
Pourquoi « Gazette dodécadente » ? Parce que le mot « gazette » est pittoresque et sous-côté ; parce que le suffixe « dodéca » désigne un groupement de douze unités, comme les douze mois de l’année ; parce que la « décadence » est un terme que j’affectionne, également sous-côté, et que j’essaie de le caser dès que possible dans tous les domaines où j’ai mon mot à dire (un peu comme « divagation »).

rr

Mai 2018, ¿ qué pasó ?

Rr

Rr

Quels articles ont été postés sur le Monde Fantasyque ?
Chronique de L’île de Peter, d’Alex Nikolavitch
Chronique de Je suis ton soleil, de Marie Pavlenko
rr
Quels livres ai-je lus ce mois-ci ? Classement du top au flop
Les mémoires de Vanitas, de Jun Mochizuki ; tome 1 : ****
De bons présages, de Terry Pratchett et Neil Gaiman : ****
Le chaudron brisé, de Nathalie Dau : ***
Le Dieu-Oiseau, d’Aurélie Wellenstein : ***
La brigade de l’ombre, de Vincent Villeminot ; tome 3 : ***
L’ombre d’un homme brisé, de George Chesbro : ***
Roslend, de Nathalie Somers ; tome 1 : x
 rt
Un petit mot sur Roslend, puisque je l’ai détesté et que je ne suis pas maso au point de faire une chronique dessus avec toutes celles qui sont déjà en retard. Grosse déception de la part des éditions Didier Jeunesse ! En plus, j’ai eu des ENC (Epreuves Non Corrigées), il y avait littéralement une faute par page… Même pour des ENC c’est très limite, surtout que celles-ci ont été envoyées à des libraires pour promotion du roman.
Même sans cela, si l’histoire a un concept intéressant, un background développé et original, tout le reste pèche sans pitié. Personnages insipides, voire carrément un Gary-Tsu pour héros ; des romances qui auraient pu être intéressantes mais manquent cruellement de crédibilité ; un style très maladroit… Dommage, il y avait du potentiel ! Le fond mérite de l’intérêt ; la forme gâche le tout. Je ne risque pas de lire le second tome de la série.

rr

rr

Et où en sont les challenges du blog ?
Le challenge de la Coupe des 4 Maisons continue ! Pour suivre sa progression, par ici.
Coupe des 4 MaisonsPour l’instant, mon score personnel s’élève à 1930 points.
Allez Serdaigle, on ne lâche rien ! Le challenge s’achèvera le 30 juin. Il ne reste plus beaucoup de temps pour compléter les objectifs de lecture…

 rr

 rr

L’actualité littéraire sur Internet
Samantha Bailly est plus impliquée que jamais dans la lutte contre la précarité des auteur.es ! Avec Miya, talentueuse dessinatrice, elle a concocté une petite BD explicative quant aux changements de régime social qui se préparent pour 2019. Changements très néfastes, qu’il faut combattre à coups de dénonciation et de hashtags à la #payetonauteur, #auteursencolere…
Premier épisode de la BD
Deuxième épisode de la BD

 rr

Les chroniques littéraires que j’ai découvertes en mai
Chronique du premier tome des Soeurs Carmines par Encres et Calames
Chronique du premier tome des Soeurs Carmines par Livraisons Littéraires
Chronique du Dieu-Oiseau par Blog O Livre
Chronique d’un roman Minecraft chez Aliceneverland (j’ai trouvé le concept curieux)

rr

rr

En mai, casque vissé sur les oreilles, j’ai écouté ces musiques…

J’assume mes goûts musicaux. Tous, ou presque.

rr

rr

Devine ce qu’il m’est arrivé l’autre jour…
Le mois de mai continue dans la lignée des difficiles débuts de 2018 : examens, stress et incapacité à rester productive sur le blog ! Heureusement, juin sera l’apothéose de cette sombre période, puis viendra la renaissance, car…
J’ai été acceptée en IUT Métiers du Livre de Bordeaux pour la prochaine année scolaire ; filière édition/librairie ! Et d’office, malgré les douilles que Parcoursup fait subir à la majorité des lycéens. Moi qui pensais avoir raté l’examen d’entrée écrit… l’entretien a dû compenser. Dès septembre, je pourrai enfin me consacrer au blog, à l’écriture, et à des cours qui m’intéressent vraiment, plutôt qu’à des littératures en trois langues différentes sous prétexte que j’ai un profil littéraire.
Donc, un dernier mois en sous-marin, puis j’écris les QUATRE CHRONIQUES des romans qui patientent sur ma table basse ; je publie aussi les Divagations que je vous promets depuis mars ; et je tente plein de nouvelles choses pour l’épanouissement du Monde Fantasyque… et le vôtre !
Mes épreuves de bac s’achèveront le 27 juin ; elles ont commencé le 22 mai. Tu te doutes d’à quel point j’ai hâte d’en avoir fini ! D’ailleurs, je devrais être en train de réviser au lieu de préparer cette Gazette Dodécadente.
Parce qu’un bonheur n’arrive jamais seul, avant même d’entrer en IUT, j’ai déjà décroché un stage pour cet été ! Aux éditions Gulf Stream, qui figurent parmi mes préférées. Ça sera l’occasion d’approcher pour la première fois le milieu éditorial de l’intérieur, autant dire que je contiens avec peine mon impatience.
Et pour finir sur une note d’écriture, début mai, le premier chapitre de L’empire des invisibles (faisant suite au prologue) est sorti sur le site de l’Attelage ! Le chapitre 2 a été publié hier. Là encore, j’aimerais faire plus d’un chapitre mensuel… Après le bac, ça s’accélérera. Attila moisit encore à Villenval alors que je rêve de l’envoyer – où sais-je – au Danemark, en Indonésie, au Mexique !
Tu peux lire L’empire des invisibles sans inscription. Mais rien ne me ferait plus plaisir qu’un petit commentaire de ta part sur le site, pour connaître ton avis et voir comment m’améliorer <3

rr

rr

Mon bullet journal
Une fois n’est pas coutume, pour la page de garde de juin, j’ai tenté des tons pastels – alors que d’ordinaire je déteste ça. Envie de fraîcheur, pour contrecarrer ce mauvais temps hivernal qui nous colle à la peau !

BJ

rr

Un planning de révisions sans prétention ; j’ai dû passer plus de temps à le faire qu’à appliquer ce qu’il indique. Le plus jouissif reste évidemment de barrer les jours au fur et à mesure, et de voir le salvateur 27 juin se rapprocher lentement mais sûrement…

BJ

rr

Petite fantaisie, en face de ma page de garde de juin. Si tu as écouté les chansons postées plus haut, peut-être reconnaîtras-tu ces paroles !

BJ

rr

Prochaine Gazette : 30 juin (sauf si empêchement à cause du bac, l’antagoniste principal de mon roman de lycéenne…)

rr

Rr

Amitiés,
La Chimère.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *