Gazette Dodécadente #10 : mars 2018

 

C’est un rendez-vous littéraire exclusif au blog. Remix exotique du Sunday’s Book, librement inspiré du « C’est le 1er, je balance tout » inventé par Julia Lupiot sur son blog Allez vous faire lire, il est mensuel et servira de bilan sur l’activité du blog, mais aussi de bilan de mes pérégrinations sur la planète Internet (parce que la culture Internet, j’adore ça).
Pourquoi « Gazette dodécadente » ? Parce que je trouve le mot « gazette » tout mignon ; parce que le suffixe « dodéca » désigne un groupement de douze unités, comme les douze mois de l’année ; parce que la « décadence » est un terme que j’affectionne tout particulièrement en écriture, et que j’essaie de le caser dès que possible dans tous les domaines où j’ai mon mot à dire (un peu comme « divagation »).

 

Mars 2018, ¿ qué pasó ?

 

 

Quels articles ont été postés sur le Monde Fantasyque ?
Chronique de Phobos, de Victor Dixen ; tome 1
Chronique des Sœurs Carmines, d’Ariel Holzl ; tome 2

rr

Quels livres ai-je lus ce mois-ci ? Classement du top au flop
American Gods, de Neil Gaiman : ****
Les cités des Anciens, de Robin Hobb ; tome 1 : ****
Aucun souvenir assez solide, d’Alain Damasio : ****
Erreur 404, d’Agnès Marot : ****
Six of Crows, de Leigh Bardugo ; tome 1 : ****
L’homme qui sauva le monde et autres sources d’étonnement, de Patrick Baud : ***
Of Mice and Men, de John Steinbeck : **
Sim Survivor, de Loïc Le Borgne : *

 rr

rr

Et où en sont les challenges du blog ?
Le challenge de la Coupe des 4 Maisons continue ! Pour suivre sa progression,par ici.

Coupe des 4 Maisons

Pour l’instant, mon score personnel s’élève à 1630 points.
Allez Serdaigle, on ne lâche rien !

 rr

L’actualité littéraire sur Internet
Milady ferme sa collection Romance : explications
Pour la première fois, une librairie tenue par une femme ouvre en Irak
Paye Ton Auteur : Livre Paris a fini par céder

 

 

En mars, casque vissé sur les oreilles, j’ai découvert ces musiques-là…
Aaron Burr, sir : comédie musicale d’Hamilton
Nice to meet me, de Zack Hemsey
Bling bling, chanson du film Vaiana
Cool cat in Town, de Tape Five
Beaucoup de morceaux de la chanteuse d’Aurora, bien partie pour être mon coup de cœur 2018

rr

Devine ce qu’il m’est arrivé l’autre jour…
Mars a commencé avec des bacs blancs, mais s’est terminé avec mon anniversaire. On m’a offert des carnets (dont mon nouveau Bullet Journal), des romans, et surtout… une nouvelle console de jeux ! Une Nintendo Switch, merveille sur laquelle je bave depuis sa sortie il y a un an. Autant dire que je l’ai vite assortie de « Zelda Breath of the Wild » et qu’il m’est bien difficile de la lâcher pour m’atteler à des activités plus productives. Le jeu mérite largement sa réputation ! Le changement est grand par rapport à ma vieille 3DS de base, qui n’avait que dix commandes différentes, quand la Switch en a vingt ! Mais après une période d’adaptation, plus de souci pour profiter de la richesse d’Hyrule. Même si je collectionne encore les morts dues à des erreurs de commandes…
Début mars – du 2 au 7 pour plus de précision –, une polémique a secoué la blogosphère : le salon du Livre de Paris refusait de rémunérer les auteurs et autrices invité.es à des conférences, tables rondes et autres interventions du même poil. Les réseaux sociaux et les divers collectifs spécialisés se sont enflammés, justice leur a été rendue ! Tout le monde a été payé au salon, même si ça ne s’est pas fait en un jour. A cette occasion a été lancé le hashtag #PayeTonAuteur, qui s’est retrouvé à plusieurs reprises dans le top Tendances national de Twitter à sa création. L’illustre Samantha Bailly a été un véritable moteur dans la démarche, secondée de son dragon Bulledop et d’autres grands noms comme Cy., Audrey Alwett… Un site dédié a été créé pour relater l’affaire est en conserver une trace : je t’invite à aller le consulter.

mini-paye-ton-auteur

rr

rr

Mon bullet journal en mars…
La fin approche pour mon carnet Moleskine. Il devrait encore me tenir pour le mois d’avril, mais pour mai et l’approche des examens, je vais passer à ce superbe Paperblanks que des amis m’ont offert par surprise à mon anniversaire ! Je le trouve absolument magnifique, tout de folles couleurs. Entre l’A4 et l’A5, il me permettra de faire mes dailies hebdomadaires sur une seule double-page. Hâte d’attaquer sa mise en page : je me garde cette tâche pour les vacances de Pâques.

BJ

BJ

BJMes trackers du mois d’avril, fin prêts pour le dernier mois de ce BuJo

rr

Le blog a vraiment marché au ralenti ce mois-ci, pour cause de fatigue, d’examens blancs à répétition et d’un gros projet d’écriture qui est sur le point d’enfin aboutir. Mais La Chimère revient pour avril, avec chroniques et Divagations en pagaille, promis !

rr

Prochaine Gazette : 30 avril

rr

Rr

Amitiés,
La Chimère.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *