Book Haul d’octobre, novembre et décembre 2017

 

Bienvenue dans ce Book Haul, qui couvre les mois d’octobre, novembre et décembre 2017. Et il y a matière à raconter !

 rr

Octobre :

IMG_3385.JPG

rr

En octobre, je suis allée au salon Lire en Poche, qui se tient annuellement près de Bordeaux. Là-bas, j’ai acheté Le septième Guerrier-Mage, de Paul Béorn, qui est dédicacé, et j’ai récupéré un exemplaire de Manhattan à l’envers, de Peter Hamilton, recueil de nouvelles offert dans le cadre de l’événement.
Grâce à un concours organisé sur Facebook, j’ai reçu le premier tome de Sword Art Online, light novel de Reki Kawahara, qui a donné le célèbre anime.
Grâce à la Masse Critique de Babelio, j’ai aussi reçu Le club des punks contre l’apocalypse zombie, de Karim Berrouka. Très bon roman, très drôle, comme le suggère son titre.

 rr

rr

Novembre :

IMG_3386

rr

Le 2 novembre, premier achat, extrêmement satisfaisant puisque je l’attendais depuis des mois : Nos âmes plurielles, de Samantha Bailly, dernier tome de la trilogie. Lu dans les deux jours, d’ailleurs !
Ensuite, j’ai reçu deux livres comme récompense pour un concours d’écriture : Petit pays, de Gaël Faye, récemment primé comme Goncourt des lycéens ; et le Dictionnaire amoureux des Ecrivains et de la Littérature, de Pierre Assouline. On ne s’est pas fichu de moi pour ce concours !
Ensuite, MA GLOIRE : le premier tome de La Passe-Miroir, de Christelle Dabos, en espagnol. Ramené de Colombie par une bonne âme. Alors lui, je me suis décarcassée pour l’avoir et en plus, Christelle me l’a dédicacé au salon du livre de Montreuil. C’est un gros format, couverture rigide, papier épais, reliefs pour la Citacielle de la couverture et titre argenté… Bref, une divine beauté à la hauteur du Seigneur Farouk.
Au club ados de Mollat, librairie bordelaise, nous avons parfois des livres gratuitement ; principalement des services presse. Au rendez-vous de novembre, j’ai récupéré le premier tome de Zodiac legacy, de Stan Lee, Stuart Moore et Andie Tong, et Le feu dans le sang, de Johan Heliot. Pas lu le premier ; le second si, mais rien d’exceptionnel. J’ai du mal à adhérer à l’écriture de Johan Heliot.
Dans une Boîte à Livres, j’ai trouvé un exemplaire de Vipère au poing, d’Hervé Bazin ; un classique. Il est encore dans ma PAL, et risque d’y rester un moment avant que je trouve le courage de l’attaquer…
Et enfin, encore pour la Masse Critique de Babelio, j’ai reçu le premier tome des 7 de Babylone, de Taï-Marc Le Thanh. D’ailleurs, je l’ai chroniqué entre-temps.

 rr

rr

Décembre :

IMG_3390.JPG

rr

Et enfin, décembre. Comme chaque année, ce fut un énorme craquage, grâce au combo salon de Montreuil/Noël.
Au salon de Montreuil, j’ai acheté les premiers tomes de : Les Sœurs Carmines, d’Ariel Holzl ; Phobos, de Victor Dixen ; Le Don, de Fiona McIntosh ; Les épées de glace, d’Olivier Gay.
Mais aussi : Je suis ton soleil, de Marie Pavlenko ; Inséparables, de Sarah Crossan ; le troisième tome de La brigade de l’ombre, de Vincent Villeminot ; Quelques pas de plus, d’Agnès Marot ; L’héritage des Rois-Passeurs, de Manon Fargetton. Tous dédicacés, à l’exception du Don, dont l’autrice est anglophone, et qui ne venait pas au salon – en même temps, elle est très connue et on ne risquait pas de la voir dans un salon spécialisé jeunesse.
Entre Montreuil et Noël, ma mère m’a offert le dernier Goncourt : L’ordre du jour, d’Eric Vuillard. Roman court mais percutant sur l’annexion nazie de l’Autriche dans les années 30, qui mérite bien son prix – même si le Goncourt a la réputation d’être vendu…
Et enfin, les cadeaux de Noël ; j’en attendais certains, d’autres furent des surprises.
Les disparus du Pont de Pierre, de Jeanne Faivre d’Arcier, cadeau de ma petite cousine, complètement inattendu ;
Le premier tome de l’adaptation en bande dessinée La Horde du Contrevent, d’Eric Henninot, qu’il me tardait beaucoup de lire. Verdict, c’est une merveille ;
Les célèbres Notes de chevet, de Sei Shônagon, courtisane japonaise de l’ère Heian, offertes par ma mère ; une très agréable surprise, puisque j’en entendais parler depuis un bout de temps sans me renseigner dessus. J’ai très hâte de les attaquer ;
Et enfin, L’homme qui sauva le monde et autres sources d’étonnement, de Patrick Baud, un recueil de faits divers insolites tirés du blog Axolot.com, tenu par Patrick Buaud lui-même. Là aussi, il s’agit d’une commande au Père Noël.

 rr

rr

Bilan sur trois mois : 26 livres. Pas très raisonnable, tout ça…
 rr
Et toi, est-ce que tu t’es laissé.e tenter par la rentrée littéraire ? Le Père Noël t’a apporté tous les bouquins que tu lui avais commandés ?
 rr
Amitiés, joyeux Noël et bonne année en retard,
La Chimère.
Partager sur les réseaux sociaux

3 commentaires

Vivrelire · 3 janvier 2018 à 9 h 58 min

Pas mal ce bookhaul ! J’ai aussi acheté Phobos au salon du livre, alors verdict, tu as aimé ?

    llachimere · 3 janvier 2018 à 13 h 17 min

    Oui, une très bonne surprise ! Vu le speech j’avais plein d’idées reçues dessus, mais finalement je comprends mieux son succès. Faut se procurer le tome 2 maintenant :p tu l’as lu alors ?

      Vivrelire · 3 janvier 2018 à 13 h 48 min

      Moi j’ai vraiment bien accroché ( au point d’être un peu accro ) mais bon, il m’a manqué un petit truc, je ne sais pas trop quoi enfaite ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *